Gabon : Moukagni-Iwangou traduit en justice par le Mouvement des jeunes upégistes (MJU)

Moukagni Iwangou refuse de rentrer au gouvernement éphémère d’Ali Bongo © 2018 D.R

Le nouveau ministre d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur, Jean de Dieu Moukagni-Iwangou, président du parti Union et solidarité (US), ancien bras droit du défunt Pierre Mamboundou, de l’Union du peuple gabonais (UPG) a été amené en justice par le Mouvement des jeunes upégistes (MJU). Ces derniers reproches à Moukagni-Iwangou d’avoir refusé de démissionner comme le prévoit les dispositions du règlement intérieur de l’Union et solidarité (US).

Cette traduction en justice vient suite à la nomination de monsieur Moukagni-Iwangou  au poste ministre d’Etat en charge de l’Enseignement supérieur, les acteurs de l’opposition continu d’alimenter le débat dans les réseaux sociaux.

C’est ce 15 mai que la présidente du Mouvement des jeunes upégistes (MJU), Elza-Ritchuelle Boukandou, assigné en référé, le président de l’Union et solidarité au tribunal de Libreville afin qu’il démission au poste de président de l’US telles que le prévoient les dispositions de l’article 48 du règlement intérieur du parti.