Zerp de Nkok : GSEZ signe un contrat avec FRMi et BrainForest pour la certification des grumes

Le directeur supply chain de GSEZ Kunar Mohan, Martial Djinang, coordinateur de projets à Brainforest et Bernard Cassaigne, président directeur général de FRMi lors de la présentation du projet Tracer Nkok, le 3 octobre 2018. © GA

Gabon spécial economic zone (GSEZ), la Française d’ingénierie forestière et industrielle du bois (FRMi) et l’ONG de droit gabonais Brainforest ont signé un contrat de service avec la société pour la certification et la traçabilité à 100% des grumes rentrant dans la Zone économique a régime privilégié (ZERP) de Nkok, situé à 27 km de Libreville.

La signature de ce contrat permettra de contrôler la légalité de l’intégralité des grumes qui rentrent dans la ZERP de Nkok et ainsi garantir la conformité aux droits de l’ensemble grumes transformées dans le pays pour mieux filtrer et comptabiliser des grumes.

Selon le directeur Supply chain de GSEZ, Tracer Nkok «répond aux besoins de la ZES de faire bénéficier aux unités de transformation de bois exerçant dans la zone de Nkok d’une expertise sur la légalité et la traçabilité de l’ensemble de leurs approvisionnements en bois», a expliqué Kunar Mohan.

Pour Brainforest, la démarche cadre parfaitement avec «ses missions d’œuvrer pour la gestion durable des richesses naturelles», a estimé Martial Djinang, coordonnateur de projets à Brainforest.

Quant au président directeur général de FRMi, il estime que ce partenariat «permettra de contrôler la légalité de l’intégralité des grumes livrées dans la zone de Nkok et garantir ainsi la conformité au droit de l’ensemble des grumes transformées», a déclaré Bernard Cassaigne.

En perspective, un bureau de certification et Traçabilité sera implantée dans la zone de Nkok avec une équipe qui comptera une trentaines d’employés.