Mauritanie: d’anciens esclaves dénoncent l’accaparement de leurs terres

Ils sont libres, mais pas d’accéder à leur terre, c’est ce que dénoncent d’anciens esclaves libérés dans la vallée du fleuve en Mauritanie. C’est le cas des dizaines de familles des villages soninkés du Guidimakha, spoliées de leurs terres agricoles par leurs anciens maîtres. Des familles qui ont décidé en dernier recours d’organiser un sit-in devant la présidence de la République à Nouakchott.

Source: Mauritanie: d’anciens esclaves dénoncent l’accaparement de leurs terres