L’Egypte se vide de ses touristes russes et britanniques

Alors que la Russie a dépêché 44 avions vides en Egypte pour récupérer les touristes russes, 1 500 vacanciers britannique présents à Charm el-Cheikh devaient quitter ce pays d’Afrique du nord pour regagner la Grande Bretagne.
La Russie a dépêché, ce samedi 7 novembre 2015, 44 avions vides en Egypte pour récupérer les touristes russes. Cette décision annoncée par l’Agence fédérale chargée du transport aérien (Rosaviatsia) intervient après le crash de l’avion russe dans le Sinaï. Par ailleurs, le Royaume-Uni attendait le retour samedi de 1 500 de ses ressortissants parmi les près de 20 000 qui sont en vacances dans la station balnéaire égyptienne de Charm el-Cheikh.

Dans un communiqué, l’Agence fédérale chargée du transport aérien a indiqué que « 30 avions des compagnies aériennes russes, sans passagers », ont et envoyés à Hurghada et « 14 avions à Charm el-Cheikh », deux stations balnéaires au bord de la mer Rouge en Egypte. « Jusqu’à 78 000 touristes russes se trouvent actuellement en Egypte ».

Le Royaume-Uni procède également au rapatriement de ses ressortissants. Selon un communiqué d’un porte-parole du gouvernement britannique, « environ 1 500 personnes sont rentrées au Royaume-Uni hier et nous en attendons un nombre similaire aujourd’hui (…). Du fait du nombre limité d’avions autorisés chaque jour à quitter Charm el-Cheikh pour le Royaume-Uni, il est probable que les voyagistes et les compagnies aériennes recommandent à certaines personnes de prolonger leur séjour dans leur hôtel ».

Tous les passagers doivent voyager avec seulement un bagage à main, leurs valises devant être acheminées ultérieurement, conformément aux nouvelles dispositions de sécurité décrétées par la Russie et la Grande Bretagne, en concertation avec les autorités égyptiennes et les compagnies aériennes. « Pour des raisons de sécurité, seuls les bagages à main seront admis à bord », alors que les bagages de soute seront transportés séparément.

Avec Afrik.com