40 ans après, retour sur le raid de la légion française sur Kolwezi au Zaïre

Le 19 mai 1978, la légion étrangère sautait sur Kolwezi, dans ce qui s’appelait alors le Zaïre, l’actuelle RDC. L’objectif était de secourir des milliers d’Européens et d’Africains, pris au piège dans cette ville minière dont venaient de s’emparer près de 2 000 rebelles katangais, soutenus par l’Angola et le bloc de l’Est. Livrée aux « gendarmes katangais », comme ils étaient surnommés, la population avait vécu des massacres, et les capitales occidentales redoutaient des exécutions à plus grande échelle encore. La France lança donc une « opération éclair » pour reprendre la ville, où était établie la Gécamines, la principale société minière du pays, pour laquelle travaillaient de nombreux techniciens et coopérants étrangers.

Source: 40 ans après, retour sur le raid de la légion française sur Kolwezi au Zaïre