Politique

Gabon : Jean Ping va-t-il franchir la ligne jaune ?

Alain Claude Bilie By Nzé, ministre de la communication, porte-parole du gouvernement /DR
Gabon : Jean Ping va-t-il franchir la ligne jaune ?
Dimitri Ondo

<

Le ministre d’État en charge de la communication, Alain Claude Bilie By Nze a mise en garde l’opposant Jean Ping, candidat malheureux au scrutin présidentiel du 27 août dernier.

 » Si son plan B c’est la guerre, monsieur Ping doit comprendre qu’avant qu’il n’envoie les gens faire la guerre, il sera d’abord arrêté » a-t-il déclaré le porte parole du gouvernement Alain Claude Bilie By Nze.

Le ministre de la communication réagit face au discours de Jean Ping ouvrant le dialogue qu’il a initié du 18 au 23 décembre 2016 à Libreville, l’opposant Jean Ping avait déclarer que son objectif est de parvenir à imposer l’alternance au sommet de l’État, le candidat de l’opposition a indiqué que « toutes les options sont sur la table » pour atteindre ce but.

À la clôture de son dialogue national, Jean Ping a réitéré hier soir sa détermination « nous avons décidé, que chaque Gabonaise et chaque Gabonais doit dorénavant avoir en tête un objectif et un seul, récupérer par tous les moyens appropriés, oui par tous les moyens appropriés, la victoire qui nous a été volée par les imposteurs qui se sont installés par effraction à la tête de l’État »

« Je le redis ici avec force et conviction : toutes les hypothèses ont été examinées et mises sur la table. Rien n’a été négligé. Je dis bien Rien  » a déclaré Jean Ping

Ce bras de fer entre le pouvoir en place et l’opposant Jean Ping nous ramène à se poser deux questions ; Jean Ping va-t-il franchir la ligne jaune ? Si Jean Ping met a marche son plan B, sera-t-il arrêté comme l’indique le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilie By Nzé?

Politique
Dimitri Ondo
@https://twitter.com/OndoDimitri

Observateur de l’Afrique, Dimitri Ondo suit le continent depuis 2000 pour en saisir les défis et en comprendre les enjeux. Afro-optimiste convaincu, il se fait défenseur d’une Afrique qu’on montre rarement : celle d’un continent en marche, promis à un bel avenir. Passionné de politique et ses impacts sur la société africaine, il n’hésite pas à lui rappeler son histoire, ses erreurs, ses défis, sa culture et ses modèles.