Élection présidentielle

Nairobi : le bras de fer entre UE et ACP

Nairobi : le bras de fer entre UE et ACP

<

A Nairobi, les négociations sur la crise post-électorale. Ont lieu dans le cadre de la 32e session de l’assemblée parlementaire paritaire des pays de l’UE et de l’ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique). Mais après quelques jours de débat, toujours pas de consensus sur le texte.

Certains termes de la résolution proposée par le Parlement européen posent toujours problème. « Les pays ACP considèrent qu’ils n’ont pas le moyen de vérifier certaines des affirmations présentes dans le texte », déclarait-on mardi soir du côté gabonais.

La proposition de résolution pointe un processus électoral non transparent aux résultats douteux. Et demande un nouveau décompte des voix qui comprend, selon la délégation de l’Union européenne, une comparaison des procès-verbaux de la Cénap, la Commission électorale, et de l’opposition pour la province du Haut-Ogooué.

Pour les représentants gabonais, « Pour nous, les élections sont passées, il faut avancer et respecter la Constitution », disent-ils

Élection présidentielle

More in Élection présidentielle